Poudlard, 15 ans après

Venez incarner un personnage de votre choix 15 ans après la mort de Voldemort
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 --Une nuit chez les vampires

Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: --Une nuit chez les vampires   Lun 17 Mar - 22:31

Elizabeth Hope poussa un soupir de soulagement en tournant la clef dans la serrure de son appartement. Elle n'était pas fatiguée, évidemment, mais bien blasée par ce voyage interminable pour faire le trajet entre l'annexe de la grande salle et son logis, deux étages plus haut. Si elle avait pu utiliser ses pouvoirs, ça n'aurait même duré une seconde, mais là, ils avaient dépassé la minute et demi!

Elle passa sa tête par l'entreouverture de la porte. Carlisle n'était pas dans le hall, mais elle entendait déjà ses pas appuyés sur le sol de leur chambre. Il avait du sentir le sang de Duo depuis le bout du couloir, surtout avec le temps qu'ils avaient mis pour le parcourir, il avait eu tout le temps nécessaire pour s'imprimer, reconnaitre et apprécier l'odeur salée du liquide vital.

"Carlisle?"

Elle ne craignait pas spécialement la colère de son frère. Elle avait les armes pour lui répondre. Le problème était que dans la situation présente, elle était en tord. Explications: deux vampires récemment embauchés par une prestigieuse école de magie tiennent pour acquis pas mal d'avantages qu'on leur a proosé (un appartement, des sessions de chasse...). Un des deux se trouve une importante faiblesse dans le sang d'un de ses élèves. Ils cherchent un arrangement, le trouve, mais avant de l'appliquer, le deuxième vampire ne trouve rien de mieux que de faire passer la nuit au dit élève dans leur appartement...

De plus, à part "voulait pas dormir dans ses dortoirs", elle n'avait pas beaucoup d'arguments à avancer pour sa défense. Elle tenta tout de même le coup. Au point où ils en étaient, elle n'avait plus vraiment le choix de toute façon...Avançant de son pas léger vers son jumeau, elle lui offrit son plus vampirique sourire.

"Duo va dormir ici, cette nuit"

Elle déposa un baiser sur sa joue, et attrapa la main de Duo pour le faire la suivre jusque la chambre. Malheureusement, comme elle s'en était doutée, son frère ne la laissa pas s'échapper si facilement. Il attrapa son autre main.

[continu dans 1h avec Carlisle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Hope
apprécie le jeu
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : 22 ans...enfin, un peu plus de 200 ans, en fait
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Lun 17 Mar - 23:42

Le goût. Plus il sentait l'odeur si puissante et si gorgée d'arôme du sang de Duo, plus il pouvait l'imaginer. En fermant les yeux, il pouvait presque sentir le contact à la saveur métallique sur ses crocs, le parfum iodé imprégné dans ses lèvres, la caresse velouté du liquide sur sa langue, puis le mélange délicieux de son venin avec sang, qui coulerait dans sa gorge jusqu'à le rassasier...

Et plus il imaginait toutes ces sensations provocatrices de plaisir presque sexuels, plus il avait envie de rendre réél ce fantasme. S'approcher doucement du garçon, le neutraliser d'un simple regard, et planter ses crocs affamés dans la chair fine et délicieuse de son cou. A ces pensées, le flux de venin augmenta tellement dans sa bouche qu'il n'arrivait plus à en avaler assez pour s'en liberer.

En saisissant la main de Beth, il tenta de se détendre. Sa soeur, la femme qui l'avait toujours accompagné, qui l'avait aimé plus que n'importe quel autre humain ou créature, était là avec lui, et était prête à l'empêcher de tenter quoi que ce soit contre l'enfant humain. Il souffla, avala le reste de venin, qui commençait à l'ecoeurer, et essaya de se concentrer sur les paroles de la jumelle.

"Ne joues pas à ça avec moi, tu sais très bien que ton charme n'a aucun effet sur moi..."

Elle fit la moue pour lui répondre, et tenta sans trop forcer de se dégager de l'emprise de son frère. Mais il était absolument hors de question qu'il la laisse imposer l'humain dans leurs vies sans même s'en justifier.

"Tu es complètement folle ? Tu vas le laisser dormir chez nous?"

Il y avait tellement de risques, mille et une façons de faire tourner la situation au désastre. Qui sait si le ministère de la magie et la direction de l'école n'avaient pas un moyen de les surveiller en permanencer? S'ils voyaient ce qui se passait en ce moment chez les Hope, une brigade n'allait pas tarder à défoncer leur porte à coup de baguette, et les jumeaux seraient forcés de faire un bain de sang pour s'enfuire...

Ce n'était pas ce qu'il voulait, il n'avait pas travailler si dur, il n'avait pas tant persuadé Beth, il n'avait pas fait tant de concession pour en arriver là! Mais elle, dans son monde doré où personne ne lui veut du mal et où les gens n'ont pas d'arrières pensées, elle ne voit pas le mal, elle ne voit que les faiblesses des humains et la pitié qu'ils lui inspirent. Elle est aveugle devant leurs ruses et leurs méfaits...

"Il ne peut pas rentrer dans ses dortoirs si tard, il pourrait réveiller un autre élève. Mieux vaut qu'il dorme ici. Demain, il prendra un de leurs passages secrets pour aller en cours, et cette nuit n'aura été ni vue ni connue de qui que ce soit à part nous trois."

Tout ce qu'elle avait à dire pour sa défense? Bon, elle n'avait pas vraiment tord. Si un élève les voyait avec Duo, ou si celui ci paniquait et racontait la vérité à celui qui le verrait debout à cette heure (et qui sait, ils avaient peut etre un moyen magique d'obliger les gens à raconter la vérité!!), ils étaient perdus.

"Tu vas rester avec lui?"

Etrangement, la voix de Carlisle faisait transparaitre plus de tristesse qu'il ne le désirait. Oui, il était jaloux de ce garçon qui chamboulait tant leur vie. Il inspirait l'amitié et la confiance de sa soeur, il faisait chavirer l'odorat de Carlisle...Ils en étaient tous deux complètement dépendants. Et Carlisle n'aimait pas ça.

Il ne voulait pas être redevable envers un petit humain, et il ne voulait pas que ce même petit humain lui prenne sa soeur. Oui, il avait peur qu'on lui arrache le coeur, que Beth se mette à aimer quelqu'un plus qu'elle ne l'aimait lui, qu'elle ne lui parle plus comme avant, qu'elle se contente comme cinq secondes auparavant de lui faire un bisou sur la joue au lieu de le prendre dans ses bras...Il avait peur.

"Je pense qu'il préfèrerait être seul..." dit-elle à voix basse.

Il cacha cette fois le soulagement que la réponse de Beth lui apportait. Duo passerait la nuit ici, dans une pièce où Carlisle devrait se forcer à ne pas entrer, et il n'aurait pas Beth avec lui. Voilà tout ce qui comptait, il n'aurait pas Beth, elle serait avec Carlisle.

"D'accord mais tiens le à l'écart"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 0:06

Bon, au moins, il était arrivé ici de façon décente. Pas sur l'épaule comme un sac à patates ou pour les plaisirs d'un client. A cette idée, Duo frissonna.

Il observa les lieux. C'était... sobre. Comme chez Sévérus. Ca le rassura. Pas de froufrous. pas de saint. Pas de draps. Pas de client. Oui, pas de client. Pas de Nicolette. Rien. Pas de baguette magique non plus. Juste... juste rien. C'était... bien.

Quand Elisabeth chercha son frère, il la suivit... de loin. Il n'avait pas oublié le petit problème que posait son sang. Mais bon, de toute façon, il ne changerait pas d'avis. Il était hors de question qu'il dorme dans un dortoir plein d'autres personnes. Plein de lits. Plein de bruits.

Il assista aux retrouvailles des jumeaux, voyant bien que Carliste n'était pas ravi du tout de le voir ici. Pourquoi Beth avait-elle tenu à ce qu'il vienne ici ? Elle aurait pu le laisser tout seul. Il savait se débrouiller après tout. Mais... elle était bizarre. Elle se comportait avec lui comme Solo autrefois. Sauf qu'à ce moment-la, Duo avait effectivement besoin d'aide. Il était trop petit. C'était plus le cas maintenant. Pourtant... pourtant, finalement, il avait plus d'aide aujourd'hui qu'à l'époque. Elisabeth faisait comme Sévérus. Et Maria.
Cela destabilisait quelque peu Duo. Pourquoi on s'occupait de lui maintenant ? Et pourquoi on lui racontait tant de choses aussi ?

Avant, ils le faisaient en confessions sur l'oreiller. Ca c'était normal. Mais maintenant ? C'était étrange.

C'est à ce moment-la que Carliste parla à son tour. C'était quoi cette histoire de charme ? Elle lui faisait pas du gringue quand même ? C'était son frère, pas son amant non ? Oh puis après tout, cale regardait pas. Du moment qu'il n'entendait et ne voyait rien.
C'était étrange. Leurs geste, leur comportement. C'était... très ambigu. Mais bon, c'était leur vie. En y réfléchissant... 200 ans tout seul, ca devait donner de sacrés liens. C'était hors des compréhensions et conceptions humaines. Bien trop long tout ca.

"J'ai pas l'intention de me mettre entre vous ni de vous provoquer. Mais je suis quand même dans la pièce. Je peux repartir si vous voulez. J'ai l'habitude. Mais je ne dormirai pas dans mon dortoir. Je préfère encore les couloirs et me prendre les pieds dans le concierge."

C'est à ce moment-la qu'il les vit : ses lames !! Et ses fringues avec. Il ne réfléchit plus. Ou plutôt, Shin l'obligea à se diriger vers elle. Les récupérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Hope
apprécie le jeu
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : 22 ans...enfin, un peu plus de 200 ans, en fait
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 0:47

"Pour quelqu'un qui veut s'en aller, il a l'air bien pressé d'aller dans la chambre, quand même!"

Beth donna une claque (disons l'équivalent d'un coup de batte de baseball) sur l'épaule de son frère lorsqu'elle entendit sa remarque. Lui, tout ce qu'il voyait, c'était que l'odeur se répendait comme un fait exprès, comme si le gamin prenait plaisir à laisser trainer derrière lui sa merveilleuse fragance.

"Duo?"

Elizabeth parti derrière l'élève. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait, Carlisle était quand même blessé de voir qu'elle agissait comme ça avec le petit. Il ne savait pas trop comment qualifier le comportement de sa soeur, et c'était bien ça qui le perturbait le plus. D'habitude, et ce depuis deux siècles, ils se comprenaient parfaitement, et maintenant, pour la première fois, quelque chose les séparait. Un quelque chose avec une longue natte et une tête d'innocent qui ne dupait pas Carlisle.

"Je crois qu'il voulait juste récupérer ses vêtements, je l'ai laissé seul..."

"Pourquoi ses vêtements sont dans ma chambre?" Les yeux verts de Beth lancèrent des éclairs.

"NOTRE chambre. Et je te l'ai déjà raconté tout à l'heure, Duo a fait un truc magique sans le faire exprès, et nos vêtements se sont volatilisés pour réaparaitre ici, dans notre chambre..."

Carlisle avait un sourire amer. Parfois il doutait de la présence d'esprit de sa soeur, pourtant si intelligente. Il répliqua d'une voix pleine de sous-entendus mesquins et de rancoeur.

"Bien sur, quel malheureux hasard...Bizarre que, sans le faire exprès, il n'ait pas fait apparaitre des champignons ou des vélos...Non, il a simplement fait disparaitre vos vêtements...Vraiment le hasard fait bien les choses..."

"Je n'aime pas ton sarcasme, Carlisle. Tu es ridicule, ce n'est qu'un enfant, et crois moi, s'exhiber était bien la dernière chose dont il avait envie..."

"Je ne veux pas savoir de quoi il avait envie..."

Sur ce, Carlisle laissa sa soeur plantée là et s'échapper dans le living. Non mais. Et comme par le plus hasardeux hasard, qui n'avait rien à voir avec le fait de narguer Carlisle, les vêtements avaient aterris dans sa propre chambre...Vraiment douée, la magie psycho-somatique de Duo, on s'en souviendrait...

"Duo? Je peux entrer?"

*Ben voyons, te gêne surtout pas, c'est pas pour les deux ou trois centimètres carré de peaux que t'as pas encore vu qu'on va faire des chichis...*

C'était la voix de sa soeur, claire et compréhensive, pas comme ces grognements qu'elle poussait parfois contre lui. Elle se trompait de frère, en ce moment? Carlisle, tout adulte multi-centenaire et beau comme un dieu qu'il était...boudait litteralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 0:59

Duo, soulagé de ne plus être sous les regards et enfin vêtu de ses lames sursauta quand Elisabeth lui parla à nouveau.
Il n'avait d'ailleurs pas trainé pour remettre enfin SES vêtements qui le couvraient vraiment. Et ses lames aussi.

mais il n'avait eu le temps que de mettre le haut quand elle demanda. C'est alors qu'il réalisa où il était : dans un chambre, à côté d'un lit. Un très grand lit. Avec de beaux draps de satin.
Le natté palit à cette vision et recula, recula... serrant contre lui son pantalon.

Ses idées perdirent cohérence. Que faisait son pantalon dans ses bras ?

il recula jusqu'à se cogner dans la porte qu'il avait repoussé. IL DEVAIT SORTIR !! Mais dans sa panique, il ne réussissait qu'à pousser une porte qui ne s'ouvrirait que s'il tirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 1:09

Beth, qui se retrouvait maintenant seule dans la pièce, puisque son frère l'avait si lachement et egoistement abandonnée, attendait calmement la réponse de Duo à sa question. Réponse qui, malgré la clarté de la question, ne vint pas.

"Duo, ça va?"

Elle entendit quelqu'un répondre en grognant, mais ce n'était pas Duo, c'était son frère qui recommençait une de ses petites crises de jalousie, comme lorsqu'ils avaient dix ans.

En attendait, la poignée de la porte était en train de bouger dans tous les sens, sauf le bon. Beth, qui commençait à sentir l'odeur du stress et de la panique dans les veines de Duo,qui devait donc être tout proche, ouvrit la porte le plus doucement possible. Et merci, ne rencontra rien très violemment derrière.

Elle entendit Carlisle arriver derrière elle, surement alerté par le changement d'odeur plutôt désagréable qui venait d'opérer à l'interieur du minuscule corps de Duo.
Duo qui, en parlant de lui, était là, devant eux. Sans pantalon et avec une couleur de teint se rapprochant dangereusement de celle des jumeaux.

Et cette fois-ci, pour la première fois depuis quelques jours, c'est en choeur qu'il parlèrent.

"Duo, tu es sur que ça va??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 1:21

S'obstinant à vouloir ouvrir la porte, Duo n'avait pu continuer à tenir le pantalon qu'il portait. une main tenait la poignet de porte tandis que l'autre serrait contre le corps du natté son pantalon, ses chaussettes et les quelques lames qu'il portait habituellement sur les jambes et qu'il n'avait pas eu le temps de remettre avant de constater la présence du lit.

Hors le pantalon de Carliste qu'il portait était bien trop grand pour lui. Autant en longueur qu'en largeur. C'est ainsi que dès qu'il le lachait, celui-ci tombait. Et la, le pantalon était par terre.

Le regard des jumeaux sur lui acheva de le faire paniquer complètement. Il voulut fuir. Mais par où ? La porte était prise par les deux clients !! La fenêtre ! oui, il sentait de l'air à côté.
Mais à peine tenta-t-il de courir vers elle que le pantalon à ses chevilles le fit basculer et chuter. Il était coincé, pris au piège. Nul doute qu'ils allaient en profiter, d'autant que ses marques visibles disaient tout. Tout ce qu'ils avaient le droit de faire ou non. Et ils avaient le droit de tout faire. Et ils allaient tout faire. Et...

Et le mieux était encore de les laisser faire, d'aller dans leur sens. Ca irait plus vite. Ca ferait moins mal. Plus vite fait, plus vite fini.

le changement de mentalité fut ds plus visibles physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 1:32

Pourquoi est-ce que Duo était toujours aussi bizarre? Il avait de ses réactions, parfois...Et puis ces chauds-froids d'humeur, il fallait vraiment s'y habituer pour pouvoir le supporter. Chose que Carlisle n'avait pas faite. Il siffla de colère et reparti s'assoir dans le living, là où ni Duo ni sa traitresse de jumelle ne serait dans son champ de vision.

Beth, elle, préféra s'occuper du garçon. Oui, son frère faisait la tête, mais elle avait des millénaires devant elle pour le calmer et se réconciler. Alors que Duo, lui,il subissait chaque seconde qui passait, en réservant à ses compagnons de route au moins une dizaine de surprise gênantes par heure.

Quand elle le vit par terre, le premier reflexe de Beth fut de le prendre dans ses bras. Bon, il avait le pantalon sur les chevilles, mais après l'épisode dans la petite salle du rez-de-chaussée, elle était rodée question Duo. Par contre, toutes ces marques et cicatrices lui rappelait chaque horreur qu'il lui avait confiée, et elle se sentait gênée et peinée devant lui. Même si Duo, qui avait la consistance d'un sac de patates, n'en faisait pas tout un plat, pour une fois.

Elle le déposa sur le lit. Peut-être qu'il tombait de sommeil...Elle savait plus très bien comment ça marchait, ce truc là...En tout cas il se laissa faire. Elle ne voulait pas elle-même retirer son pantalon, même si c'était la première idée qui lui était venue,mais il devait tout de même se changer.

"Tu devrais retirer ton pantalon, Duo..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 1:42

(ou comment un quiproquo peut provoquer la pire des situations)

"Oui madame." dit-il d'une voix atone, les yeux dans le vague.

Telle une poupée de chiffon bien obéissante, Duo obéit. Il se redressa mécaniquement et ota le tissu qui gênait sa cliente. Etrangement, le client lui, était parti. Une fois la chose faite, il se rallongea et attendit la suite. Elle ne semblait pas avoir réclamé qu'il prenne des initiatives. En fait, elle n'avait rien dit. Il devait donc être son jouet.

Ceci dit, les patrons ne seraient pas contents. Il n'était pas dressé. Il ne la regardait pas. Il ne marquait pas son contentement à être le jouet de la cliente. Mais... mais maintenant qu'il avait de novueau goûté à la liberté, c'était des choses qui lui étaient devenues impossibles.

Pourquoi n'y avait-il pas droi définitivement lui aussi ? A cette interrogation sans réponse, une larme perla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 19:19

Il n'avait vraiment pas l'air d'être dans son assiette. Et elle ne comprenait toujours pas. Tout se passait pour le mieux, jusqu'à ce que le petit pète une durite. Et depuis, pas moyen de le faire redescendre sur terre.

Peut-être qu'il avait eu un flash-back? Peut-être qu'il était en pleine dispute intérieure avec Shin? Peut-être qu'il était vraiment très très fatigué?

Elle n'était sûre de rien, mais elle essayait de se persuader d'une chose: il irait beaucoup mieux une fois qu'il aurait dormi, ne serait-ce que quelques heures. Faisant comme si de rien n'était, et surtout, contrairement à d'habitude, sans poser de questions gênantes, Beth alla attraper le pantalon de Duo, non loin du corps de l'élève, et le lui tendit.

"Tiens, enfile celui-ci, c'est le tiens..."

Elle ne savait pas trop comment prendre la situation. Est-ce que Duo ne lui parlait pas parce qu'il avait quelque chose à lui repprocher, ou est-ce qu'il était trop épuisé pour ça? Elle ne demanda pourtant aucune explication supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 19:29

Enfiler son pantalon ? La demande de la cliente était des plus étranges. Intrigué, Duo se décida à rompre les règles. De toute façon, qui le saurait ? Il regarda sa cliente.

Il lui fallut quelques temps (bon pas des heures non plus hein) pour réaliser qu'en face de lui ne se trouvait pas une cliente mais Beth. Il fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'il foutait la ? Et elle ? Elle était où la cliente ? Puis ca collait pas. Il la connaissait pas normalement à ce moment-la...

Les yeux de Duo perdirent enfin leur voile gris quand il réalisa qu'il s'était planté sur toute la ligne. Il attrapa le pantalon et s'en couvrit le visage honteux.

"Désolé. Je..."

Hem, comment lui dire ca tiens ?

*Directement Banane, elle en a vu d'autres la piotte*

"J'ai merdé. Je... avec tout ça, je..."

IL en avait de bonnes le Shin, c'était d'un simple tout ça...

*Bon je prends le relais*

"Ce que l'autre nouille est aps capable de te dire, c'est qu'il a zappé grave. Il t'a pris pour une cliente Aie !! Oh ben t'avais qu'à le dire toi-même si tu voulais pas que je le fasse." dit le natté en se tenant la tête.

Tête qu'il secoua avant de regarder à nouveau la vampire et de reprendre la parole.

"Shin est toujours aussi fin... Ceci dit, je... c'est comme ça chaque fois que je me retrouve trop prêt d'un lit. Ca revient. Des fois, j'arrive à gérer. Des fois non. Et quand y a du monde, c'est pire."

Duo soupira. C'était digne des romans de Daniel Steel, ce bazar.

En attendant, il était très très très loin d'être à l'aise. Et il n'osait malgré tout plus bouger de la où il se trouvait. Bien qu'il aurait préféré être cent fois ailleurs.

"Pathétiquement pitoyable." conclut-il en passant sa main dans ses cheveux, n'osant plus regarder la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 19:39

Ho. Ceci expliquait cela. Sa période la plus trash l'avait tellement traumatisé qu'il perdait les pédales à la simple vue d'un lit double. Et évidemment, avoir passé la soirée puis la nuit à évoquer ces vieux souvenirs douloureux n'a rien du arranger...

Beth voulu s'asseoir sur le lit, mais elle se retint. Peut-être allait-il encore douter d'elle et de ses intentions pourtant louables si elle s'approchait encore. Elle remarqua que Duo ne la regardait plus, ce qui ne l'empêcha pas de le fixer de ses grands yeux d'un vert immuable.

Shin n'était pas très fin, effectivement, et ce n'était pas la première fois qu'il le montrait à Beth. Quelques cours de charisme seraient les bienvenus, pour lui plutot que pour Duo, qui avait seulement besoin d'un peu de confiance en lui, et pas d'une furie...

"C'est pas grave, tu sais...Mais tu aurais du me le dire avant parce que dans les chambres, le lit est un élément de décoration assez récurrent, quand même..."

Elle ne disait pas vraiment ça sur le ton de la plaisanterie, mais sans etre complètement sérieus. Elle ne savait pas ce qui mettrait Duo le plus mal à l'aise, donc elle essayait de se balancer entre les deux sans tomber d'un bord ou de l'autre. Chose difficile, vous le lui accorderez...

"En tout cas c'est le seul endroit où je peux te laisser dormir sans que Carlisle ne me fasse la tête comme un ballon à force de me crier dessus...Tu peux vérouiller la porte, et dormir où tu le souhaite: le lit, le bureau, le haut de la commode, le sol..."

Elle trouvait un peu dommage qu'il dorme sur un sol incomfortable alors qu'il avait à sa disposition un énorme matelas moelleux...Mais si c'était ce qu'il fallait pour qu'il reste calme et serein, elle l'accepterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 19:58

Duo ne réagit pas physiquement.

"C'est rare que sur le coup de la précipitation, y ait une chambre. Souvent, c'est le canapé. C'est plus facile de passer le problème inapercu dans cse conditions. Puis... ai pas trop eu le temps."

C'est la qu'il se tourna enfin vers elle.

"Tu guettais trop l'occas de m'attraper pour aller plus vite."

Il lui aurait bien tiré la langue mais le coeur n'y était pas assez. Surtout qu'en y repensant...

"Puis y a des chambres où la déco, c'est plutôt chaines et planches de bois."

Vous vous en doutez, c'était pas vraiment ses préférés.

Masi bon, définitivement, ce que Duo préférait, c'était triturer sa natte. Bien que mal à l'aise de la situation, il n'avait toujours pas réenfilé son pantalon, une question le taraudait plus qu'elle n'aurait du. Au final, le plus simple était encore de poser la question.

*Pour une fois que tu prends la ligne droite*
*Shin...*
*oui oui oui, je sais, je me tais*

"Pourquoi ?"

*Oui ben comme ca, c'est sûr qu'elle va comprendre. Non la, mon vieux, t'es un peu trop direct quand même.*

"Pourquoi vous m'aidez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 20:11

Ffffff...L'en avait des questions, celui-là...Et pourquoi le ciel est bleu? Pourquoi on voit pas la gaz? C'est quoi la blédine? Pourquoi l'eau ça mouille? Pourquoi les vaches volent pas?

Il avait réussi à la mettre mal à l'aise avec sa curiosité, et elle du prendre quelques secondes pour réfléchir à la réponse qu'elle allait donner. En fait, elle ne savait pas elle même...Du coup, c'était un peu compliqué de l'expliquer à quelqu'un d'autre...

"Je n'ai pas besoin de raison précise pour aider quelqu'un. J'aiderais volontiers quiconque aurait des problèmes...Sauf si bien sûr ce quiconque m'avait fait du mal auparavant...Tendre l'autre joue, c'est pas trop mon truc...Enfin bref, je t'aide parce que tu as besoin d'aide. C'est tout. Pourquoi tu me demande ça?"

A elle de poser les questions sans reponse fixe. Bon, elle avait peut-etre epuiser sa dose de questions embarassantes pour la soirée, mais celle là, elle était lancée. Non mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 20:18

Duo haussa les épaules.

"C'est juste... bizarre. Avant, y avait personne. Maintenant y a plein de monde. Et des gens pour qui je suis rien du tout à la base. Vous, je suis qu'un élève. Vous faites vachement plus que les quelques profs que j'ai eu avant. Le professeur Rogue, je suis quoi ? Un camarade de classe de sa fille quand elle était chez les moldus.
Les toubibs, les flics, et les assitantes sociales, c'était leur métier de m'aider. Même si ca a pas toujours donné...."

ce que ca aurait du. Entre les flics qui l'avaient vendu et l'assistante qui voulait se venger, c'est clair que ca n'avait pas été ce qui était prévu du tout.

"Je comprends pas pourquoi maintenant, j'ai de l'aide. Pourquoi on aide une ordure ?"

Après tout, c'est ce qu'il était non ? Solo l'avait bien trouvé dans une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 20:40

"Une ordure?"

Elle du encore prendre quelques secondes pour avaler ce qu'il venait de dire. Decidemment, plus que n'importe quel autre ado en mal de vivre, Duo ne se voyait et ne se considérait pas tel qu'il était.

"Tu n'es pas une ordure, Duo."

Comme dirait Carlisle, toute affirmation doit être solidement appuyée par une justification, ou une explication. Il avait de ses phrases, parfois...Elle avait du fumer plus d'opium que lui, pendant qu'ils faisaient leurs études, et son cerveau avait été plus vrillé que celui de son frère...

"Tu es un garçon de 18 ans. Qui a mal commencé dans la vie, indépendamment de sa volonté. Et qui a besoin d'aide pour prendre confiance en lui et devenir un adulte."

Elle réfléchit à la phrase qu'elle venait de dire. En fait, c'était pour ça qu'elle l'aidait, pour son futur, et pas pour son présent.

"Ce n'est pas parce que tu avais besoin d'aide avant que tu n'en as plus besoin aujourd'hui. La différence, c'est que l'aide qu'on peut t'apporter maintenant n'est pas vitale, juste indispensable à ton épanouissement..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 20:51

Duo tourna et retourna tout cela dans son crâne de piaf. C'était... étrange.

"Je sais pas." finit-il par conclure.

Peut-être était-ce l'heure. Ou une information qui lui manquait. Mais il ne savait pas. Il n'était pas convaincu. Il n'était pas non plus convaincu du contraire.

"Solo m'a trouvé dans une poubelle. C'est les ordures qu'on met dans la poubelle. Donc j'en suis une. Au moins pour une personne en tout cas.
Et je sais pas si tout ça est indispensable à mon épanouissement. Quand j'étais avec Solo, je l'avais pas tout ça. Et je m'en sentais pas malheureux pour autant."

En fait, c'est quand il avait 'eu' tout ca qu'il était devenu malheureux quelque part...

"Lire et compter, c'est pratique. Ca je suis d'accord. Mais je sais déjà faire. A quoi me sert le reste ? Je sais déjà voler ce dont j'ai besoin pour me nourrir, trouver un bac où crécher, avoir de quoi m'habiller. Et comme je sais lire, je sais m'orienter. Pourquoi j'aurai besoin d'autre chose ?"

C'était quelque chose qu'il ne comprenait pas. Il ne l'avait pas compris du temps où il avait connu Sheren. Et ca n'avait pas été plus clair par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:08

"Que tu n'ais pas été plus important qu'une ordure pour une personne, ça n'en fait pas une de toi"

"Peut-être qu'aujourd'hui, tu trouve tout ça superficiel, et tu sais te débrouiller sans. Mais est-ce que c'est ce que tu veux faire toute ta vie, voler de quoi manger, dormir par terre, être habillé de jutte, ne faire confiance qu'à toi?"

Rien qu'imaginer une vie comme celle là, pour une femme qui n'avait connu que le luxe et l'abondance depuis deux siècles, faisait peur. Elle ne s'imaginait pas la tête basse, sans rien d'autre que les mêmes vêtements pendant 20 jours...Et les deux ou trois pièces qu'on lui aurait jetées par pitié.

"Peut-être qu'un jour tu auras des enfants, tu sais...C'est ce que tu voudrais pour eux?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:15

A la dernière remarque, Duo la dévisagea, la prenant clairement pour une folle.

Lui, des enfants ? Elle avait vu Mère Thérésa en string ou quoi ?

"Pas de risque de ce côté-la."

Ca, c'était la plus grande des évidences. Il était hors de question qu'il rebaise un jour. Même pour ca.

"Des mômes, c'est pas pour moi."

Pour le reste, il haussa les épaules.

"C'était le seul avenir que j'avais avant et ca me gênait pas. Puis je faisais confiance à des gens avant. Maintenant, tout le monde décide pour moi et j'ai visiblement pas mon mot à dire. Alors ca change quoi ? De toute façon, ce que je veux, ca compte pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:23

"Ce que tu veux? Duo, la liberté c'est bien beau, mais ne crache pas dans la soupe. On t'offre d'être nourri, blanchi, logé, et en sécurité, et toi tu te plains de ne plus être dans la rue où tu n'avais aucun avenir à part mourir de froid avant tes 20 ans."

"Quant aux enfants, que tu risque d'en avoir ou pas n'était pas la question. Est-ce que tu souhaiterais la rue, la faim et le froid à quelqu'un que tu aimes, famille ou ami? Non, et ça prouve bien que ce n'est pas une bonne chose."

Elle commençait doucement à s'emporter. Un pas en avant, et trois en arrière, voilà à quoi ressemblait sa relation avec Duo. Il était peut-être trop fatigué pour faire des efforts ou essayer de la comprendre, mais elle n'avait pas vraiment envie d'entendre ce qu'il venait de lui dire.

Quoi qu'il ce soit passé dans sa vie, envisager de ne jamais avoir d'enfant était quelque chose de cruel, qui touchait personnellement Beth. Bien sur, elle cacha du mieux qu'elle put cette amertume qui était à la base étrangère à Duo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:28

Sur ce coup-la, Duo lui en voulut un peu. Oui mais elle savait pas. Mais quand même.

"Pourquoi m'avoir obligé à venir ici alors que j'étais déjà dans une autre école avant ? Et que je m'y plaisais ! La-bas aussi, j'étais nourri logé, blanchi et en sécurité à ce qu'ils disaient !!" Le ton avait quelque peu grimpé.

Oui parfaitement, à ce qu'ils disaient. En pratique, il y avait retrouvé l'épouse de son torsionnaire. Mais ici, en réalité, c'était pas mieux !! Ici, y avait le ministre qui le voulait dans son plumard. Et la présence du tableau dans l'école lui montrait bien qu'ici, il était pas tant en sécurité qu'ils le disaient.

"Et pour la rue, j'en sais rien. Quelque part oui. Parce qu'au moins, la-bas, c'est simple. C'est marche ou crève. ici on enveloppe tout de papier coloré pour dire que c'est différent mais au final, c'est pareil !! Sauf que la-bas, je savais et pas ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:35

"Si c'est vraiment ce que tu veux, pourquoi tu ne te fais pas exclure de l'école? Tu n'es pas de la dernière pluie, tu sais comment pousser les gens à bout...blesser un élève, manquer de respect à tour de bras, tenter des fuites régulièrement et cotoyer les bêtes de la forêt...Je suis sûre qu'on te renverrait vite fait bien fait dans ton paradis: la rue."

Elle en avait assez entendu pour cette nuit, il la mettait à bout. Plus elle tentait de le comprendre et d'être conciliante, plus il s'éloignait et posait des barrières et la contrariait. Sans le savoir, tous deux se blessaient régulièrement en avançant des paroles sur des sujets sensibles.

"Je ne t'ai pas arraché de ton école, ni de ta rue, ni de ton bordel. Tu ne me dois rien, et moi non plus. Alors ne t'en prends pas au monde entier. Vise les responsables et sois plus conciliant quand tu t'adresse à des innocents."

Sur ce, elle attrapa la poignée travaillée de la porte de la chambre, avec la ferme intention de claquer la porte sans se retourner. Fermeté qui fut réduite à l'état de bouillie pour bébé une fois qu'elle fut tournée vers la sortie. Elle le regarda du coin de l'oeil, sans complètement lui faire face.

"Dors bien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duo Maxwell
ne peut plus se passer du jeu
avatar

Nombre de messages : 1185
Age : 37
Année d'étude/Emploi : 1ere année
Age du personnage : 18 ans d\'après l\'administration
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 21:44

La rogne de Duo mit bien plus de temps à descendre que pour Elisabeth, si bien qu'il ne lui répondit pas.

Elle en avait de bonnes elle !! Bien sûr qu'il aurait bien voulu pouvoir le zigouiller et pouvoir retourner à Dali avec Tao et Sheren qu'il avait entrainé sans le vouloir dans ces histoires. Mais il savait très bien qu'il n'était pas à la hauteur pour pouvoir le faire. Tuer le Ministre de la Magie n'était pas vraiment à la portée de tout le monde.

Et puis... que lui crève, c'était une chose. Une chose tout à fait acceptable. Mais que ca entraine la mort de Maria, Sheren, Tao et Sevérus, ca, ca n'était plus du tout acceptable. Il n'avait pas oublié les paroles du Ministre ce jour-la. En cas de renvoi, ils finiraient devant le baiser du détraqueur. Et il n'avait pas du tout aimer l'explication sure ce que c'était que ce fameux baiser.

Il finit tout de même par se décider à se coucher, piquant une couverture et s'installant... au dessus de l'armoire juste à côté de la porte.

Cette nuit était une grande nuit. Il avait pris sa décision. Décision qui ne mécontentait pas vraiment Shin : il ne vivrait plus que pour tuer le Ministre. Et il s'en donnerait les moyens. Il trouverait comment le faire pour que ca ne retombe sur personne d'autre que lui. Quant aux autres... il honorerait les engagements pris. Mais il ne ferait plus confiance à personne. Il ne porterait plus d'intérêt à personne... sauf Sheren. Parce que lui, il savait qu'il n'arriverait pas à faire autrement. C'est sur cette décision qu'il s'endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mar 18 Mar - 22:35

Devant la porte, Beth soupira. Elle en avait assez de ces montagnes russes que faisaient les esprits humains. Ils ne pouvaient donc pas se fixer des règles précises et ne jamais en démordre au lieu de changer d'avis toutes les années?

Fréquenter cette espèce, doublée de celle des sorciers, était plus dur que ce que Beth avait imaginé en accpetant l'idée de son frère. Elle devait pourtant faire face et supporter les contraintes pour le voir heureux, exactement comme il l'aurait fait si elle avait put realiser son unique rêve.

"Il s'est endormis" dit-elle en s'approchant de son frère, assis sur un des canapés du living. Elle pris place à son côté, posa sa nuque de granit contre l'accoudoir et étendit ses jambes par dessus celles de son frère.

"Je sais..." soupira-t-il. Il n'y avait plus de colère dans son ton, un simple arrière goût amer qui déplut à Beth.

"Je suis désolée de l'avoir amené ici, c'était une mauvaise idée. Après tout, il préfère les toits alors pourquoi pas?"

[pas fini mais j'edite dans une petite heure]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlisle Hope
apprécie le jeu
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : 22 ans...enfin, un peu plus de 200 ans, en fait
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   Mer 19 Mar - 1:31

"Et ben...Qu'est-ce qui s'est passé pour que tu changes d'avis, toi aussi. Il y a cinq minutes, tu te conduisais comme la mère de ce gamin, et maintenant t'as l'air déprimé..."

Elle haussa les épaules, et fuit le regard intransigeant de son frère. Pourtant elle savait que c'était parfaitement ridicule et inutile. Ils pouvaient lire l'un en l'autre comme dans un livre ouvert. Elle tripotait ses ongles, les yeux fixés sur eux comme s'il s'agissait du sphinx d'egypte...

"Il ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Il ne sait pas ce qui est bien, ce qui ne l'est pas, et on dirait qu'il fait tout pour ne pas le savoir..."

Carlisle ria doucement, et passa sa main sur le tibias de sa soeur. Leur contact, de même consistance et de même température, ne leur faisait aucun effet. Ils étaient comme deux arbres immuables dont les braches s'entrechoqueraient à cause des rafales de vent.

"Rappelle toi comment tu étais, quand tu avais son âge. Tu gaspillais l'argent de ton père dans l'alcool, les fêtes et l'opium...Sans parler des soirées dans les bordels...Tu ne pensais pas non plus à l'avenir, même pas au lendemain...C'est la nature de leur espèce qui est comme ça, tu ne les changeras pas"

"Je ne veux pas les changer. Juste leur faire prendre conscience qu'ils n'ont que très peu de temps pour faire ce qu'ils ont à faire et devenir les gens qu'ils veulent devenir. La plupart s'en rendent compte devant la mort, mais tous n'ont pas l'occasion de prendre du rab comme nous..."

"Tu n'es pas un ange, tu n'as rien à leur enseigner. La seule chose que tu dois leur apprendre est le charisme, et ce à une infime population de leur race. Pour les autres, tant pis, tu ne devrais pas te mettre dans ces états là simplement à cause d'un humain, tu sais bien que ça m'énèrve..."

Beth gigota un peu sur le canapé. Bien sur qu'elle savait, elle connaissait assez bien son frère pour savoir qu'il était possessif et surtout protecteur, à tel point qu'il avait du mal à la voir parler à qui que ce soit du sexe opposé.

"Désolée..."

Elle réfléchi un instant, et reforma en images tous les évènements de la soirée. Les confessions de Duo, ce que ça lui avait coûté de parler aussi ouvertement. Et puis leur petite altercation. Carlisle soupira, voyant sa soeur perdue dans ses pensées.

"J'ai l'impression qu'il compte drolement pour toi...Enfin,je te trouve très proche de lui..."

Elizabeth eu un rictus gêné.

"Ne te fais pas d'idée, c'est un enfant, je veux juste l'aider. Apparemment, ce n'est pas ce que lui veut donc..."

Carlisle pris sa soeur dans ses bras. Finalement le mieux était que rien ne change...jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: --Une nuit chez les vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 
--Une nuit chez les vampires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit, tous les vampires sont gris
» Vol cette nuit chez Pascal NATALIS
» La nuit du renouveau.
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» Première nuit et déjà loin de chez soi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 15 ans après :: Domaine de Poudlard :: Le chemin :: Escaliers de marbre :: Niveau 2 :: Couloir Edgar Stroulger :: Appartements des professeurs-
Sauter vers: