Poudlard, 15 ans après

Venez incarner un personnage de votre choix 15 ans après la mort de Voldemort
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Haut les mains, sal vaurien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 2:46

Le jeunot qui servait de concierge à Poudlard s'ennuyait ferme, tout de suite. D'abord, il n'avait eu aucune visite aujourd'hui. Ensuite, il était vaguement obligé d'éviter un déluré qui essayait de le coincer dans un couloir. Et pour finir : pas d'élèves fautifs !

Du moins, aucun qui ne fasse de fautes sous ses yeux. Même Mido avait rennoncé à vagabonder en sa compagnie dans le labyrinthe qu'était cette école.

Grimaçant dans le vide, Rigone était prêt à remonter vers son bureau quand... il passa à la hauteur d'une salle. Visiblement occupée. Uiii, là, c'était même de la lumière...

Ricanant intérieurement, Rigone se frotta les mains. Peu importe si l'élève était en infraction ou pas. Peu importe ce qu'était cette foutue salle. Peu importe l'heure qu'il pouvait être. Il allait enfin se faire plaisir.

Adoptant un air dangereux, sa baguette/sceptre dégainée. Rigone se racla la gorge et ouvrit brutalement la porte, l'envoyant rencontrer monsieur le mur.

- Haut les mains, peau d'lapin ! J'suuuis pas un sorcier pour rien !" Hurla Rigone, sa baguette tenue comme une épée, sans même faire attention à qui il s'adressait, tout à son action. "Qui va nettoyer mon plaaancher ce soir ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 2:53

C'est pas conseiller DU TOUT d'attaquer un ancien guerrier. Et un guerrier espion encore mons. Leurs réflexes sont tellement aigusés... Même avec les années, Sévérus n'avait pas perdu ses réflexes et habitudes. Toujours sur le qui-vive.

Et ce n'était pas sa concentration sur une potion basique pour l'infirmerie qui allait l'empêcher de veiller sur son périmètre sécurité. Hors quelqu'un l'avait franchi. Aussitôt la baguette fut pointée et le premier sort tiré.

Un sort de désarmement, très vite suivi d'un expeliarmus enchaîné avec un sort de glue. Très pratique pour que l'intrus se retrouve sans arme et collé au mur. Bref, à sa merci. Une technique qu'il appréciait beaucoup. Il avait même eu Albus une foi de cette façon. Bon, la potion était en pahse de repos. Qui avait-il pris dans ses filets ? Qui avait eu l'audace de tenter de l'attaquer ? Probablement un gryffondor.

C'est dans cet état d'esprit que Sévérus se retourna, quittant ENFIN sa potion. Mais il fut quelque peu décu. Ce n'était pas un gryfondor. C'était seulement...

"Vous cherchez quelque chose peut-être ? Votre moustique à grandes oreilles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 3:02

BOUM, sans avoir eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, Rigone finissait collé à un mur, sa baguette au loin. Et là, le concierge réalisa enfin qu'il n'avait pas pris d'élève dans ses filets, mais le certain Severus Rogue.
Le concierge grimaça mais s'épargna la peine de se débattre contre le sort de glu. Il le connaissait, celui-là... il gesticulait, enfant, quand sa mère se prenait à le coller dans un couloir.

Il savait donc que se débattre ne servirait à rien.

Gêné, Rigone se mordit la lèvre et afficha un air misérable.

- Excusez, mais je crains de ne pas avoir compris vos paroles, Messir. Mes oreilles, oh oui, elle sont collées. Mince alors ?" Rigone fit la moue. "Me libérer serait très gentil de votre part."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 3:12

Bon ok... aussi crétin que son bestiau. Tiens d'ailleurs... hum oui. ca c'était de la métamorphose dans ses cordes. Ben oui, sachez le. Sévérus Rogue n'a jamais été doué en métamorphose.

Le propriétaire de Mido se retrouva avec les oreilles de son cher et tendre lapin. ca ferait un bon civet ca.

"Ainsi, vous m'entendrez surement mieux. Je disais donc... Vous cherchez quelque chose peut-être ? Votre moustique à grandes oreilles ?"

C'était pas un gryffondor, mais c'était bon quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 3:28

Ouille. Rigone remua instinctivement l'une de ses nouvelles oreilles. Il savait qu'être un sal emmerdeur ne servirait à rien face à cet homme. Le pouvoir qu'il avait sur ses élèves n'existait pas, ici. Du moins pas avec Severus Rogue.
D'ailleurs, Rigone savait que l'homme le considérait probablement comme une sorte de sous-merde. Que pouvait-il y faire ?

- Je suis désolé." Répliqua Rigone d'un air attentif. "Mais si vous ne faites pas l'effort d'articuler, je ne pourrais pas vous comprendre."

Le concierge fronça le nez et fit retentir un léger claquement de langue.

- Je suis inquiet. Les mangeurs de mots se répendent si facilement, à Poudlard. La proximité des Gryffondors, probablement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 18:28

Sévérus haussa un sourcil.

"Soit, si la parole ne vous convient pas pour comprendre.... d'autres moyens peuvent être utilisés."

Et Rogue utilisa la légimancie, non pour visiter les souvenirs. Cela ne pouvait guère être intéréssant. Mais pour envoyer ses propres pensés dans la cervelle de ce moineau.

*Ainsi, vous m'entendrez surement mieux. Je disais donc... Vous cherchez quelque chose peut-être ? Votre moustique à grandes oreilles ?*

Ce n'était pas le fait d'engendrer une migraine atroce au concierge qui l'inquiétait le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 18:39

Rigone ferma les yeux mais ne tenta pas de renvoyer l'homme de son esprit. Pour ça aussi, il était mauvais. Il faut avouer que, généralement, les gens avaient peur de pénétrer dans son esprit. Il n'avait donc pas besoin de se protéger...
Pénétrer l'esprit d'un taré, c'est dangereux, hein. Du moins ses rares ennemis sorciers l'estimmaient probablement... quand ils étaient capable d'utiliser la légilimencie. Ce qui était quand même rare.

- Vous me chatouillez les neurones." Pouffa faussement Rigone, en mode pouffiasse suprême. "Olalala Monsieur, arrêtez ça. Je vais faire dans ma petite culotte. Hihihihihi..."

En attendant, l'autre imbécile ne lui chatouillait pas les neurones mais lui filait un début de mal de tête. Pas très sympa, ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 18:44

Sévérus eut un sourire sarcastique.

*Estimez-vous heureux que je me contente de les chatouiller et non de les détruire. Lockart aurait porutant été ravi d'avoir un compagnon de fortune.*

Tiens.... Sévérus forca certains souvenirs qu'il venait de repérer à venir à la surface. Dzes souvenirs de ses trois protégés... Comment les connaissaient-ils ?

(à toi ed décrire les souvenirs en question)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 19:44

Oula, mauvais ça. Rigone avait parfaitement conscience que l'homme s'attaquait maintenant à observer certains de ses souvenirs. De Dali. Evidemment, quoi d'autre ? Il n'était pas en mesure de résister à ça, dommage pour lui. Quoi qu'il n'y ait rien de compromettant...

Premier souvenir, sa rencontre avec Taokin. L'époque où il était professeur de théâtre.

Rigone remit son col en place, se donnant une certaine prestance et lança un sourire charmeur à sa classe. Il remarqua distraitement que certaines jeunes filles rougissaient. Deux garçons aussi, dans le fond. Mais avant qu'il ait eu le temps de les examiner, un gloussement retentit.

L'homme braqua directement son regard sur la source du gloussement, son oeil pétillant échouant sur un bandeau étrange. Avec une étoile en son centre. Porté par un garçon habillé comme une sorte de clown moldu, sans le nez rouge.

- Je vous souhaite à tous la bienvenue. Je suis navré de ne pas vous serrer la main, mais je préfère réserver ce geste à des personnes avec un cerveau. Ou du talent. Et non, les deux ne vont pas de paire." Son entrée en matière était un peu minable, et à voir l'air outré de l'un des blondinets à l'avant..."Pas que je remette en doute vos probables capacités intellectuelles. Monsieur ?"

Le blondinet réagit immédiatement et Rigone soupira. Pour l'instant, aucun n'était acteur.

- Sharkins." Cracha le môme. Rigone leva les yeux au ciel. Prévisible.

- Monsieur Sharkins. Je sais que vous rêvez de me serrer la main. N'est-ce pas ? Ne prenez pas la peine de répondre. Même si je vous donne l'impression de réellement vous demander votre avis. Je m'en secoue, c'est la triste réalité. Je disais donc..." Rigone lui offrit un sourire charmeur. "Vous rêvez probablement de me serrer la main. Je le ferais, peut-être, si vous arrivez à me démontrer que vous possédez un cerveau et un minimum de jeu. Est-ce que vous m'en voulez ?"

Le silence lui répondit cette fois. Rigone s'assit sur l'estrade et balaya la salle du regard. Ses yeux retombèrent sur le garçon avec un bandeau... qui sifflotait. Comme si tout ça ne l'interessait pas. Rigone ressentit une pointe de fébrile anticipation. Ca, c'était ce qu'il voulait.

Puis reposant son regard sur le blondinet. "Cette fois, c'était une question. Je crois que je ne pourrais pas vous serrer la main la prochaine fois, jeune homme, voyez m'en navré."

Rigone bondit sur ses jambes et frappa dans ses mains, trois fois. Certains sursautèrent mais le borgne, lui, continua à siffloter.

- L'hymne à la joie." Lança Rigone d'une voix forte, comme s'il était en plein marché.

Le borgne cessa de siffloter et lui offrit un sourire amusé, ses dents blanches apparaissant par la même occasion.

- Exact, monsieur." Le gamin ricanna et lança un coup d'oeil autour de lui. Rigone remarqua donc que l'attention des élèves était portée sur le môme. Tragique erreur.

Le professeur bondit sur place, faisait une fois de plus sursauter tous les mômes. Même le borgne.

- Oh, woua, il est toujours là." Déclara Rigone avec une voix haut perchée. "J'avais presque oublié que j'étais en cours alors !"

Quelques pouffements acceuillirent sa déclaration. Mais Rigone les fusilla du regard.

- Avant d'apprendre le théâtre, nous allons voyager du côté de chez notre ami le respect. Ou sa copine l'éducation. Je veux un air misérable sur chacun de vos visages dans trois secondes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 19:56

Génial.... le concierge connaissait déjà Taokin. Et visiblement, il ne savait pas plus se faire obéir de lui que les autres. Voila qui promettait....

*Au moins, vous ne serez pas trop dépaysés. Le borgne est dans cet établissement... Voyons le reste*

Et Sévérus forca. A sa connaissance, Sheren, Taokin et DUo avaient été dans le même établissement. Il avait donc du avoir lui aussi des cours avec ces deux la. Sévérus était curieux de savoir ce qu'ils vallaient en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 21:11

Rigone était placé au bas de la scène, les bras croisés dans le dos. Ses yeux sans expression se posaient alternativement sur tous les élèves debout sur scène. Les bras balants ou croisés. L'air renfrogné ou profondément perdu. Ils avaient l'air de se demander ce qu'ils foutaient là.

"Je me le demande aussi." Souffla Rigone à l'adresse de Mido. Le lapin était affalé sur un des sièges, juste derrière son dos. Et Rigone savait que près de lui reposait son élève le plus brillant : le petit Miharu.

Le môme aimait beaucoup être ici. Il lui avait d'ailleurs avoué.

Le professeur toisa encore les élèves, laissant un certain silence peser. Vers l'arrière, presque caché, un garçon aux cheveux gris tapotait du pied. A côté, une jeune fille aux cheveux bruns bouclés se mordait la lèvre d'une façon anxieuse. Suivait un natté qui avait l'attitude parfaite du "gars qui avait finalement bien envie de prendre la fuite".

Les quinze gamins sur la scène avaient tous l'air... crétins. C'était le mot. Rigone souhaita un instant que son meilleur ami soit là, juste pour les secouer un peu d'un air impérieux et cruel. Paul Verbaud, l'un des directeurs, avait eu une idée profondément stupide en obligeant tous ces mômes à suivre au moins un cours de théâtre.

- Je suis ravi de vous annoncer que vous êtes tous très très bons..." Rigone laissa un silence. "... dans le rôle de l'andouille qui ne sait plus quoi faire de son corps."

Et il le pensait. Un ricannement retentit derrière lui et Rigone afficha un léger sourire amusé.

- Puisque nous sommes tous obligés de subir ce pseudo-cours, autant y mettre un peu du vôtre. Commencons par quelque chose de simple. Les expressions." Simple. Il parlait un peu vite, sûrement. "Vous savez, ces choses étranges qui passent par votre visage."

Non, il ne se sentait pas obligé d'expliciter.

- Votre visage, vous savez, la face avant de votre tête. Là où il y a vos yeux, votre bouche, votre nez, vos sourcils..." Mido miaula et Rigone secoua la tête. "Laissez tomber. Donc, vos expressions. Concentrez vous et essayez de vous imaginer sur une plage, au soleil. Pensez que cela vous rends heureux. Lorsque vous êtes heureux, vous souriez. Allez-y !"

Rigone monta sur la scène à son tour et commenca à déambuler parmis ses élèves. Certains faisaient de grands efforts, constata t'il. Trois des élèves avaient même eu la brillante idée de fermer les yeux.

Rigone marcha jusqu'à une jeune fille aux cheveux noirs, dont il ne connaissait pas le nom.
- Miss, j'ai dis heureux, pas crétin."

Puis passant à une autre, blonde.
- Les plages ont l'air de vous faire réellement peur. Bordel, un effort !"

Le suivant, un petit brun.
- Arrêtez de sourire, vous avez une dent en moins, c'est un cauchemar."

Atteignant le garçon aux cheveux gris.
- ..." Rigone se trouva à court de mots. Une sorte de blanc envahi son esprit. Ce gars avait l'air...
Soufflé, Rigone prit une inspiration et un air catastrophé.
- Est-ce que vous n'avez JAMAIS été heureux ?!"
Le garçon cligna des yeux et effaca le rictus qu'il voulait faire passer pour un sourire heureux.
- Je n'ai jamais été à la plage." Souffla le garçon, l'air un peu crispé.
Rigone acquiesca et prit un air concerné.
- Je vois, je vois. Votre nom ?"
- Blenk. Sheren Blenk." Laissa passer le garçon. Rigone constata que les mots semblaient lui arracher la bouche.
- Bien. Monsieur Blenk, je vais vous donner un conseil." Rigone se tapota le menton. "Trouvez-vous une petite amie. Allez en vacances. Défronçez les sourcils. Décrispez votre machoîre. Décroisez les bras. Fermez les yeux, pensez à votre ébat amoureux le plus sensationnel, et souriez."

Puis Rigone continua son chemin, passant directement à l'élève suivante. La brune qu'il avait repéré avant.
Elle pleurait.
Rigone ferma les yeux et se massa l'arrête du nez.

- Miharu." Tonna l'homme. Il entendit vaguement des pas sautiller, monter sur la scène, et s'arrêter à côté de lui. "S'il vous plait."

- Oui Monsieur." Répondit le joyeux luron. Rigone rouvrit les yeux et les posa sur le visage juvénile de son élève. Celui-ci souriait de toutes ses dents, attendant qu'il parle. Rigone savoura l'idée qu'on attende ses mots.

- Occupez-vous de ça." Le môme acquiesca vivement et se jeta sur la jeune fille en pleurs. Rigone soupira et passa au suivant, le natté.

.... C'était pas spécialement brillant non plus. Celui-là ne pleurait pas, mais il avait un sourire crispé qui sonnait si faux que Rigone en eut des frissons.

- Je ne veux pas savoir à quoi vous pensez." Lâcha le professeur et feintant de s'éponger le front. "Réellement pas. Ôtez moi cet air de psychopathe enfiévré, par pitié."

Le garçon arrêta de sourire et Rigone lui en fut reconnaissant. Peu désireux de continuer son tour, Rigone détala et rejoint immédiatement le bas de la scène, allant s'affaler sur l'un des fauteuils. Il remarqua que Tao avait ramené la pleurnicheuse juste à côté du siègle qu'il avait pris. Le garçon la consolait par ailleurs d'une manière un peu trop tactile, la tripotant joyeusement. Rigone souffla et essaya de se forcer à croire que "Miharu lui donne du réconfort, il ne la tripote pas, Rigone, voyons, ne massacre pas chacun des sales petits crétins moldus de cette salle. Ce serait mal."

- Je voudrais vous remercier, tous." Rigone reniffla, son regard repassant sur chacun des gamins présents. "Grâce à vous, je rajouterais un point à la moyenne de chacun des élèves de mon option."

Parce que, finalement, les autres n'étaient pas si nuls.

Rigone allait rajouter quelque chose quand il entendit la porte de l'amphi s'ouvrir. Un corps qu'il savait parfait la passa. Le professeur de théâtre sentit sa gorge s'assécher. L'élève pour qui il serait viré lui lançait une oeillade tentatrice.

- Sortez tous. Vous êtes libres." Tonna le prof.

Et cette fois, il rêva que son meilleur ami soit là, mais pour le secouer à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 21:35

Sévérus se décida enfin à sortir de cette cervelle détraquée.

"Vous avez enseigné combien de temps ?"

Non parce que franchement, même lui était un moins mauvais enseignant que cela. Enfin à ses yeux...

Ceci dit, il avait bien retrouvé les trois marmots. Et visiblement, Sheren et Duo étaient déjà des nullités en matière de comédie. On comprenait mieux pourquoi le Shinigami pronait la franchise... il n'avait tout simplement pas le choix. Ceci dit, Sévérus était quand même sur les fesses : ils avaient essayé. Et ca, c'était classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 21:52

Rigone souffla de soulagement. Ne plus avoir cette désagréable présence dans sa tête était incroyable. Il avait l'impression de revivre.

- Cela ne vous regarde pas." Décréta Rigone. En réalité, il ne savait plus trop. Il avait été professeur à Dali pendant quelques mois seulement. Quasi une année à bien y refflechir. Mais il avait aussi été professeur d'étude des moldus, une fois. Et professeur de... oh, il ne se souvenait plus.

Quoi qu'il en soit...

- Laissez moi quand même vous dire une chose : vous êtes un réel enfoiré. Je n'aime pas la vulgarité, mais je voulais que vous le sachiez. Pénétrer l'esprit des gens s'apparente à une violation de vie privée. Je vous conseillerais, également, de foutre la paix à ces mômes. Avant qu'ils ne vous poussent dans un ravin."

C'était par ailleurs valable pour tous les gamins. Il en avait fait les frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 21:58

Sévérus le toisa du regard.

"Donc moins d'un an... heureusement. Et bien heureux que vous n'ayez enseigné que des matières moldues insignifiantes."

Sévérus n'osait l'imaginer prof de potions. Il aurait fait exploser les donjons.

"Vous auriez pu faire original... Enfoiré, batard graisseux, chauve souris, on me les sort tous les jours. Quant à ces mômes, sachez qu'ils vivent actuellement sous ma tutelle. Oh oui, cela veut dire qu'en cas de colles à leur donner, il vous faudra m'en faire part. Ce qui ne saurait tarder, je m'en doute. Surtout un petit brun..."

Ceci dit, Tao, il pourrait réclamer autant de colle qu'il le voudrait qu'il les aurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 22:09

Rigone leva les yeux au ciel. Il rêvait que Kyle, son grand ami, soit là. Severus Rogue ferait moins le fier. Malheureusement... Rigone sentait qu'il s'énervait. Sa poitrine se comprimait. Sa gorge se serrait. Ses oreilles bourdonnaient. Cet homme allait réussir à le mettre hors de lui.

Rigone ne le voulait pas.

- Sous votre tutelle. Laissez-moi rire. Le vagabon peut-être, mais les deux autres j'en doute. Surtout le dit petit brun. Qui je colle ne regarde que moi, mettez vous ça dans la tête."

C'était n'importe quoi. Cette situation l'agaçait prodigieusement.
Ne pas sénerver. Ne pas s'énerrrver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 22:13

Sévérus recula.

"Et bien... demandez donc au directeur ou même au ministère si vous ne me croyez pas. Vous tomberez sans doute de haut. Veillez à ne pas écraser votre lapin. On ne pourrait alors même plus en faire un civet."

Comment pouvait-il imaginer que le monde sorcier laisse deux moldus déambuler dans Poudlard sans sorcier tuteur... le rigolo. Enfin, pour Taokin, cela avait été étrange. Il n'avait toujours pas compris. Mais bon, on verrait cela plus tard. Rigonne avait raison sur un point : cela s'était fait beaucoup trop facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 22:22

- Vous faites une fixation sur mon lapin, on dirait." Railla Rigone. "Un peu zoophile sur les bords, peut-être ?"

C'est qu'il lui tapait sur le système, le crasseux. Lui et ces foutus mômes. Rigone était obligé d'être en mode détection tout le temps, simplement pour pouvoir les éviter. Et ce directeur de pacotille, complètement creux ?! Au moins, il arrivait à s'épargner les repas dans la grande salle, c'était le seul point positif au tableau. S'épargner les repas tout court, en fait. Puisque l'elfe débile semblait veiller à ce qu'il meurt bien de faim.

Bénis soient les hibous qui envoient des paniers repas. Il fallait absolument qu'il quitte Poudlard... et le monde sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séverus Rogue
Professeur
Professeur
avatar

Nombre de messages : 456
Age : 37
Année d'étude/Emploi : Professeur de Botanique
Age du personnage : aspect bien plus vieux que la réalité
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 22:25

Sévérus arrêta sa progression vers la porte de sortie pour une petite précision.

"Non, juste amateur de bons civets. Et votre bestiau a l'air à point pour ca."

Sur ce, Sévérus sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rigone Arakins
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Année d'étude/Emploi : Concierge [à Poudlard]
Age du personnage : 25 ans ? (Pas sûr...)
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   Sam 1 Déc - 22:32

ARG. Un civet ! Si mido l'entendait !
... il le regarderait probablement avec son habituel regard sans expression.

Rigone pensa une seconde à pleurer. Il était toujours accroché à un mur. Il se faisait maltraiter par des foutus sorciers depuis qu'il était revenu. Ainsi que poursuivre par des moldus qui n'avaient rien à foutre là. Et snober par des elfes de maison. Et surtout, il venait de réaliser que le vide intersidéral l'accompagnait sous la forme d'un lapin.

Lapin qui ne comprendrait même pas le mot civet puisque "Voyons, Miou, moi je suis un chat, je ne suis pas concerné."

Pourquoi tant de haine ?

Explosant, Rigone hurla une bonne fois pour toute et s'affala au sol. Son éclat de magie (et de colère) venait de le libérer. Il aurait dû faire ça avant.

En attendant, il fallait qu'il trouve un élève à massacrer. Puis aille s'enfermer dans son bureau sans jamais en ressortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haut les mains, sal vaurien !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haut les mains, sal vaurien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haut les mains ! C'est un Hold Up !
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 15 ans après :: Domaine de Poudlard :: Le chemin :: Porte Sud :: Niveau -3 :: Couloir Gondoline Oliphant-
Sauter vers: