Poudlard, 15 ans après

Venez incarner un personnage de votre choix 15 ans après la mort de Voldemort
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elizabeth Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Hope
aime le jeu
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 27
Année d'étude/Emploi : Professeur de Charisme
Age du personnage : un peu plus de 200 ans...mais en parait 22
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Elizabeth Hope   Mer 7 Nov - 23:23

PRESENTATION D'ELIZABETH HOPE



I. IDENTITE

Nom: Hope
Prénom: Elizabeth Rose
Âge: en apparence 22 ans. En réalité, elle a plus de 200 ans.



II. PHYSIQUE

Elizabeth, ou Beth comme son frère l'appelle, mesure 1m65 et est très mince, seule difference concrète avec son frère. Comme ce dernier, ses cheveux sont d'un noir sans appel. Elle les coupe en un carré droit et brillant, le front masqué par une frange qui descend jusqu'à ses fins soucils. Elle a de grands yeux d'un vert tirant sur le gris, mais qui deviennent aussi sombres que ses cheveux lorsqu'elle a faim ou qu'elle est en colère. Elle a un visage rond et candide, qui détonne avec sa vieillesse réelle.

Sa démarche, qui ferait palir une ballerine, impose le respect, bien qu'elle n'en fasse pas cas. Ses membres sont fins et gracieux, en accord parfait avec son visage d'enfant. Elle s'habille souvent de robes de soie ou de mousseline, qui ne sont plus à la mode depuis des decennies mais qu'elle trouve charmantes et confortables, et qu'elle porte toujours avec un décolleté raisonnaible et une jupe qui frole le sol, elle ne se plait plus dans les tenues provocantes qu'elle portait autrefois.



III. CARACTERE ET PSYCHOLOGIE

Pour Elizabeth, tout est ou noir, ou blanc, il n'y a jamais de juste milieu. Si elle décide d'une cause ou de quelqu'un qu'il en vaut la peine, elle peut être la meilleure des femmes au monde. Douce, attentionnée, prévenante, elle soutiendra toujours ceux qu'elle aime, et elle saura aussi les mettre dans le droit chemin quand ils s'en éloignent. Par contre, si une personne ne lui plait pas, elle est capable de lui faire vivre un enfer, même si ladite personne est parfaitement innocente. Elle peut être vil, acerbe, injuste et terriblement cruelle.

Dans la vie de tous les jours, elle est sujette à de nombreuses sautes d'humeur. Elle se met très facilement en colère, et son regard se noircit bien plus souvent que celui de son frère. Dans ses crises de rage, elle peut perdre totalement le contrôle de ses pouvoirs, et se montrer plus violente que de raison. Heureusement, plus les decennies passent, plus elle devient maître d'elle-même, mais seul son frère est encore capable de calmer ses ardeurs, lui qui est toujours d'un calme plat, l'eau qui dort...Cela fait partie des raisons pour lesquelles les jumeaux ne se séparent jamais l'un de l'autre: Carlisle a besoin d'elle quand il s'évade dans un de ses délires narcissiques, et Beth a besoin de lui quand elle ne peut plus contrôler sa colère.



IV. HISTOIRE

Elizabeth Rose est née en 1789, l'année de la révolution française et de l'apparition concrète du romantisme chez les écrivains anglais, peu avant Halloween. Sa mère, Rose, n'était pas assez forte pour supporter un double accouchement, et elle n'a jamais vu le visage de sa fille, qui a été la deuxième à naitre. Pour seule consolation, son père lui donna comme second prénom celui de sa mère. Son enfance fut heureuse malgré cela, tant elle et son frère étaient gâtés par leur père et choyés par les domestiques.

Les deux jumeaux ne se séparaient jamais, quoi qu'il arrive. Ils mangeaient, jouaient, sortaient, étudiaient et dormaient ensemble. Bien que dans leur enfance, ceci paraisse normal, leur entourage s'en inquieta quand, jeunes adultes, ils suivaient toujours cette même routine qui paraissait maintenant étrange et malsaine. Pour les séparer, et leur apprendre à connaître d'autres personnes, leur père les envoya étudier chacun de leur côté lorsqu'ils fêtèrent leur vingtième année. Beth fut contrainte de passer 8 mois en France, à un millier de kilomètres de son jumeau, ce qui était relativement énorme pour l'époque. Elle souffrit affreusement de cette séparation, et tomba même dans une sorte de dépression...Jusqu'à ce que son père la rappelle en angleterre, où Carlisle l'attendait déjà. Ce fut surement le plus beau moment de sa vie d'humaine, les retrouvailles avec son frère...

En France, un pays qui était dorénavant beaucoup plus libertin, étant donné le chaos post-monarchie qui y règnait, elle découvrit pas mal de vices auxquels elle n'avait jamais pu goûter sous la surveillance de son père et des serviteurs. De retour chez elle, elle ne put se cantonner à sa vie "d'avant", et elle prefera faire découvrir à Carlisle les joies de la débauche. Ils rencontrèrent bon nombre de personnages délurés avec qui ils passaient des soirées innomables...Elle goûta également au laudanum, une substance qu'elle additionna à l'absynthe, dont elle était devenue dépendante en France, et son frère la suivit, naturellement.

Elle aurait volontiers dit que cette période était la plus jouissive de sa vie humaine, si Carlisle n'était pas tombé malade. La syphilis, qui déformait un peu son visage chaque jour, et qui creusait un fossée de plus en plus grand entre eux. Elle sentait cette culpabilité la ronger de l'interieur (c'est quand même elle qui avait initié son frère à toutes ces petites joyeuseries) et elle ne pouvait se résoudre à attendre sagement la mort de celui qu'elle aimait par-dessus tout. Elle y reflechit longtemps, puis décida que la vie sans sa moitié ne valait rien. Elle se contamina donc volontairement, et passa les quelques dernières semaines de sa vie dans le même lit que son frère, avec les mêmes plaies suintantes et les mêmes douleurs.

Leur père ne pouvait pas supporter encore une fois de perdre les êtres qui comptaient le plus pour lui, il fit donc ce qu'il n'avait pas eu le temps de faire avant le decès de sa femme, il appella un très vieil ami, qui se trouvait être un vampire. Après des heures de pourparlers et d'explications, de cris et de pleurs, ils décidèrent que les jumeaux devaient être transformés, car il ne voulait pas les perdre pour toujours. Le vampire procèda donc à leur transformation, et les jumeaux connurent les trois pires jours de leurs existences toute entière, mort et vie confondues.

Le bonheur de la vie éternel la grisait, et ce pouvoir de vie ou de mort sur les humains lui faisait tourner la tête tant il était bon. Malheureusement, vivre pour l'éternité a ses contraintes, comme celle de devoir assister à la mort de son père, quelques années seulement après leur transformation. Le pauvre mourut de sa belle mort, trop vieux pour qu'il ne veuille la vie eternelle, après tout, avoir un corps de vieillard vitam eternam est plutot une torture, non? Elle eu beaucoup de peine pour lui, bien plus que Carlisle, qui encore une fois, relativisait les choses, et lui disait sans cesse que c'est là la peine des mortels, et qu'ils n'y pouvaient rien.

Ils continuèrent donc leur vie à deux, de contrée en contrée, jusqu'à ce qu'un jour, vers la fin du XIXeme siècle, ils rencontrèrent Jasper, lors d'un voyage en Italie. Lui aussi était un vampire, mais il avait changé de façon de vivre, il ne tuait plus d'êtres humains. Curieux, les jumeaux restèrent quelques temps avec Jasper, et finirent (non sans efforts) par adopter son style de vie, tellement moins cruel. Ils ne se nourrissaient plus que de bêtes. Bien sûr, les animaux n'avaient pas ce goût succulent d'humain, et ils ne comblaient jamais réellement sa faim, mais elle s'en contentait, car elle aspirait à une vie plus juste et moins cruelle, elle souhaitait racheter ses fautes.

Vers 1950, mais elle n'est plus vraiment sûre de la date, elle entendit parler pour la première fois de "Lord Voldemort". Cela faisait très peu de temps qu'elle et Carlisle était au courant de l'existence d'autres vie parallèles aux humains sans pouvoirs, et l'ascension d'un mage noir ne la surprit pas beaucoup, être assoiffée de sang et de pouvoir, elle l'avait été aussi, à moindre envergure. Pendant cette periode, où les autres especes que les sorciers purs étaient chassés, les jumeaux se confinèrent dans des contrées lointaines où on ne viendrait pas les chercher. Ils auraient pu combattre, mais Carlisle ne s'engageait jamais pour une cause, et Beth suivait toujours Carlisle, comme il l'aurait suivit si elle avait montré un réel desir de se battre.

Aujourd'hui, l'angleterre est libre, et les jumeaux veulent y refaire leur vie. Une fois qu'ils auront repris leurs marques dans ce monde moderne auquel ils s'habituent mal, ils desirent chercher un emploi au milieu d'enfants. Elizabeth veut faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher les adultes de demain de faire les erreurs par lesquelles elle est passée. De plus, ils ont été élevé dans une famille de nobles, et malgré toute la liberté qu'on leur laissait à l'époque, ils étaient deux enfants parfaitement éduqués.


HJ: j'ai changé un peu l'histoire quand même, au cas si vous voulez lire c'est pas mot pour mot celle de Carlisle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1161
Age : 37
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Elizabeth Hope   Mer 7 Nov - 23:42

^^ validée (et j'ia lu)

_________________
Lisez les règles et les informations avant de poser votre question. Dans 90% des cas, la réponse est écrite.
Je déteste les MP pour des questions non confidentielles. J'assume mes actes. Vos questions, vos remarques, posez-les sur le forum fait pour cela. Ainsi le premier connecté peut vous répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-poudlard.freeforumfree.com
Admin
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1161
Age : 37
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Elizabeth Hope   Mer 7 Nov - 23:43

au passage, pensez à signer le réglement

_________________
Lisez les règles et les informations avant de poser votre question. Dans 90% des cas, la réponse est écrite.
Je déteste les MP pour des questions non confidentielles. J'assume mes actes. Vos questions, vos remarques, posez-les sur le forum fait pour cela. Ainsi le premier connecté peut vous répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-poudlard.freeforumfree.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elizabeth Hope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth Hope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard, 15 ans après :: Gestion :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: